La société du Grand Paris en charge du projet du Grand Paris Express vient de dévoiler les 12 lauréats de son appel à projet Numéri-Scope. Six de ces oeuvres sont à découvrir à travers des bornes de réalités virtuelles. 

Avec quatre lignes automatiques en plus autour de Paris et la prolongation de deux lignes existantes entrainant la construction de 60 nouvelles gares, les travaux du Grand Paris Express avancent à grand pas et devraient s’achever aux alentours de 2024. Face à l’ampleur des travaux et la transformation des territoires que cela entraine, la Société du Grand Paris a lancé il y a quelques mois un appel à projet permettant à de jeunes artistes de raconter les différentes transformations des quartiers. Prenant la forme de courtes vidéos 360° sous forme de haïkus numérique, les oeuvres devaient interpréter artistiquement  les territoires et leurs mutations dans le cadre de l’arrivée du nouveau métro. Le but de l’opération est ainsi de mettre à profit le temps et l’espace de ces chantiers titanesques causés par la construction de ce nouveau métro, pour permettre l’émergence d’une nouvelle génération d’artistes et de créateurs.

© Timescope – Grand Paris Express

12 lauréats à découvrir gratuitement

De cet appel à projet, 12 lauréats ont été dévoilé par un jury composé de représentants des territoires, des directeurs des affaires culturelles des villes, et 6 d’entre eux sont dès aujourd’hui exposés en accès libre et gratuit pour le grand public. 

Phase 1 – mai 2019 à octobre 2019

Créteil l’Echat – Kaspar Ravel, Dérive
Bagneux – Rémi Large, Élévation
Saint-Denis Pleyel – Dylan Cote-Colisson, Convergence
Champigny Centre – Romain Barthélémy et Gabriel Malgouyard (collectif AAIO), Marteaux-Bruiteurs Aéroport d’Orly – Tomonaga Tokuyama, 24 I 360 I ORY
Raphaël Faon et Andres Salgado, Champs contre champs

Phase 2 – octobre 2019 à mars 2020

La Courneuve Six-Routes – Samuel Lepoil, Train of Thoughts
Issy RER – Guillaume Seyller, Hier, déjà, demain
Vitry Centre – Wei-Hsuan Huang, Lumière et poussière dans les chambres
Clichy – Montfermeil – Galdric Fleury et Antoine Fontaine, Brusque tonnerre dans un ciel serein Sevran Beaudottes – Sarah Bastide et Pierre Depaz, Imaginaires
Maison-Blanche Paris XIIIe – Mona Young-eun Kim, Nowhere

© Timescope – Grand Paris Express
© Timescope – Grand Paris Express

« L’art investit aujourd’hui la réalité virtuelle et constitue un nouveau territoire d’expression pour les artistes contemporains. Pour la première fois dans l’espace public, se déploient à l’échelle du réseau, des fictions immersives réalisées dans le cadre de cet appel à projets. Elles constituent ainsi une collection internationale d’œuvres en réalité virtuelle, accessible librement et gratuitement. » José-Manuel Gonçalvès, directeur artistique et culturel du Grand Paris Express