Il a fait parler de lui dernièrement pour son premier livre « Petit Pays » présélectionné pour le prochain Goncourt. On oublierait alors presque que Gaël Faye a également sorti un des meilleurs albums de rap de ces 5 dernières années. Portrait d’un artiste aux multiples facettes, entre rêve et réalité.

Sa vie pourrait être celle d’un personnage de roman. Né en 1982 au Burundi, d’une mère rwandaise et d’un père français, Gaël Faye est un enfant du monde. Il arrive en France en 1995 lorsque le Burundi est atteint par ricochet par le conflit entre Hutus et Tutsis au Rwanda voisin. Il découvre alors le rap lors de son adolescence passée dans les Yvelines. Élève studieux mais souffrant « du béton et du froid français« , il part en école de commerce où il obtient son master de finances. L’apprentis chanteur s’envolera ensuite pour Londres dans le but de travailler pour un fonds d’investissements. Riche de toutes ces expériences, Gaël Faye décide de tout quitter, pour se lancer dans la musique et l’écriture à son retour en France.

« Le risque de fracture identitaire vient d’abord par les mots »  Gaël Faye – France Inter 

Rappeur de maux

A-France, Petit pays, Je pars, Ma femme, plusieurs titres sont devenus incontournables dans son premier album intitulé « Pili lili sur un croissant de beurre ». Sorti en 2012, le CD a très vite été encensé par la critique. Il raconte ici son parcours et ses difficultés d’intégration en France, entre rap et musique du monde. Entre la voix Grands Corps Malade et les textes de Stromae. À noter, ses nombreuses collaborations avec de grands artistes comme Ben l’oncle Soul, Oxmo Puccino, ou encore Mulatu Astatke.

Une plume dans la plaie

Le livre « Petit pays » paru en 2016 chez Grasset, est le premier roman de Gaël Faye. Ce récit, que l’on pourrait croire autobiographique, vient d’être élu prix Fnac et est en liste pour le prestigieux prix Goncourt 2016. Il semble ainsi être une suite parfaite, dans la continuité de son album.

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français.

capture-decran-2016-09-20-a-12-48-04

Gaël Faye
CD : « Pili pili sur un croissant de beurre » – Mercury
Livre : « Petit Pays » – Éditions Grasset 18€

Medley de son album  https://www.youtube.com/watch?v=Ox9A9IWtmNs#t=121  
Son interview sur France Inter  https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-08-septembre-2016

PDF24    Send article as PDF