Située dans le quartier de la Goutte d’or dans le 18 ème arrondissement de Paris, l’Institut des Cultures d’Islam a depuis peu était recouvert d’une gigantesque fresque signée du street artiste Tarek Benaoum.

Du 19 novembre au 21 janvier, Parisiens et touristes de passage dans la capitale peuvent admirer sur le mur de l’Institut des Cultures d’Islam, une fresque monumentale de 350 m². Réalisée par Tarek Benaoum en collaboration avec le collectif d’artistes Quai 36, l’oeuvre intitulé « La dernière phrase, hommage à Hélène Cixous » est un hommage à l’écrivaine française née en Algérie. Ce travail entre street-art et calligraphie symbolise également parfaitement l’exposition « Lettres ouvertes, de la calligraphie au Street Art » qui se tient en ce moment même à l’Institut des Cultures d’Islam.

La mise en place de cette œuvre intervient dans le cadre de l’initiative « Les œuvres d’art investissent la rue » : un projet donnant la possibilité aux Parisiens de voter un budget participatif de la Ville de Paris pour promouvoir l’art urbain au sein de la capitale. Et ainsi dynamiser l’espace public grâce à des oeuvres artistiques.

Photographie issue du compte Instagram de l’artiste © Tarek Benaoum
Photographie issue du compte Instagram de l’artiste © Tarek Benaoum
© Tarek Benaoum

Institut des Cultures d’Islam
19  rue Léon, 75018 – Métro Château rouge, ligne 4 

SHARE
Culture & Société