Pâtes crème de citron et coques, camembert rôti, œuf mollet croustillant, sorbet et tarte citron offrent à Miam de quoi se vanter d’être une bonne table.

Situé boulevard Malesherbes, le restaurant Miam est piloté par Hugo Pinto. Formé aux côtés de Cyril Lignac, le chef propose une carte simple mais exécutée avec soin et qui comprend quelques belles particularités. Le travail est bien fait. Il est orchestré de telle manière que de l’entrée au dessert, on retrouve les bases de la cuisine française avec des saveurs associées et bien trouvées.

En entrée, on cède face au camembert rôti. Accompagné par un peu de miel, le fromage, pas trop affiné, est goûteux. Son format mini permet de le savourer sans en manquer. La croûte est agréable, le fondant, associé au pain croustillant, ajoute textures et structures. On goûte également l’œuf mollet croustillant. Si parfois la panure peut faire grise mine, ici elle est exquise. L’œuf est travaillé à la perfection. Le combo fonctionne bien. On peut y associer un peu du camembert voisin pour des saveurs fromagères qui viennent ajouter davantage de panache.

Miam plat 6

Côté plat, entre les pâtes aux truffes, un inconditionnel dont on se lasse, et l’assiette de pâtes crème de citron et coques, le choix est vite fait. Les pâtes sont évidemment cuitent al dente. Les coques, sans leur coquille, sont bien assaisonnées et goûteuses. Les amateurs de pasta al limone se régalent sans nul doute. La crème au citron apporte de belles saveurs. Le zeste fait le reste. Le rendu final est vraiment pas mal, léger et agréable. Sur la carte, il y a aussi l’inévitable burger, nombre de plats de poissons, un risotto ou encore de la volaille.

Miam plat 3

Pour terminer, on passe au dessert. La meilleure solution reste sans nul doute les sorbets. La sélection n’est pas très importante, il faut savoir miser sur les basiques. L’association citron-yaourt est sans prétention mais efficace. En revanche, à trop vouloir revisiter la tarte citron, on finit par se perdre. Celle de chez Miam a les bons codes entre le citron et la pâte mais ça manque cruellement de peps et donc de naturel.

Miam - salle 4

Côté carte des vins, les amateurs peuvent montrer quelques déceptions. On garde une valeur sûre côté blanc : le Chablis. Bien qu’un peu jeune et pourvu de quelques acidités, c’est le vin qui semblait le plus adapté au menu choisi.

Nous vous conseillons de découvrir Miam pour le dîner.

Notre note : 3.5/5

Miam Restaurant

72 boulevard Malesherbes

75008 Paris

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here