De l’autobiographie au feel-good movie adolescent, on vous conseille deux films à voir cette semaine dans les salles obscures. 

« Ma révolution », réalisé par Ramzi Ben Sliman

Alors que l’écho du printemps arabe résonne jusqu’au cœur de Paris, et malgré ses origines tunisiennes, Marwann a d’autres problèmes à gérer : ceux d’un adolescent de 14 ans qui veut avant tout être populaire à l’école, attirer l’attention de la belle Sygrid et échapper à la pression parentale.
Un feel-good movie sur l’amour et la jeunesse, pas très original mais porté par une bande-son jazzy joyeuse et un casting incandescent.

https://youtu.be/2tlTO_xmnTY

Restauration : « Un temps pour vivre, un temps pour mourir », réalisé par Hsia-Hsien Hou

En 1947, alors qu’il n’est encore qu’un bébé, Ah-ha et sa famille partent de Chine pour Taïwan. Ils s’installent d’abord près de Taipei, puis déménagent au sud de l’île où le climat est plus clément pour le père, asthmatique. Choyé par sa grand-mère, le petit Ah-ha grandit au sein d’une famille bientôt frappée par la maladie : du petit garçon espiègle qu’il était à dix ans, il se mue en adolescent taciturne et révolté…
Hsia-Hsien Hou trouve son style en 1985 avec ce 5eme long-métrage à la mise en scène léchée, qui crée entre les personnages adolescents et le spectateur une proximité rare. Un très beau récit autobiographique qui fait partie d’une restauration plus complète des films du réalisateur : Retrouvez aussi, cette semaine dans les salles, Cute GirlLes garçons de Fengkuei et Green green grass of home.

https://youtu.be/eayDIIfL0Io

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here