On vous a déjà parlé d’économie circulaire , en voici un nouvel exemple tout droit venu d’Allemagne : la chaîne de supermarchés Edeka s’est associé à l’agence Cheil pour créer FeeditBag, le premier sac entièrement biodégradable, destiné à être planté après usage !

Quand on sait que rien qu’en France, plus de 17 milliards de sacs plastiques standards sont distribués chaque année, tous marchés confondus (plus de 26 milliards en Allemagne), et qu’un seul de ces sacs met plus de 4 siècles à se dégrader… Il n’y a pas besoin d’être un as en mathématiques pour constater que le calcul a de quoi donner le vertige.

Un concept très simple et 100% économie circulaire

Ayant dressé ce constat alarmant, la chaîne Edeka a décidé d’agir en proposant un concept simple, respectant en tous points les principes de l’économie circulaire : un sac conçu en matières intégralement biodégradables (les motifs sont posés à l’aquarelle, sans substance chimique ou teinture agressive) et doté d’une petite pastille remplie de graines. Il est destiné à recevoir tous les déchets organiques de votre consommation quotidienne, avant d’être planté en terre. En 10 semaines seulement, votre sac s’est dégradé en compost et est devenu le terreau de jeunes pousses tout juste sorties de terre.

Amis allemands, votez pour la prochaine édition de FeeditBag !

Poires, tomates, aubergines… Il y en a pour tous les goûts ! L’initiative a pour le moment été lancée à 150 000 exemplaires à Francfort-sur-le-Main en Allemagne, et a déjà permis de réduire de 150 000 sacs plastiques traditionnels la consommation mensuelle des habitants ayant adhéré au concept. Les concepteurs souhaitent voir leur projet grandir, à l’instar de leurs fruits et légumes made in FeeditBag. D’ailleurs, avis à tous nos lecteurs expats en Allemagne, il est encore temps d’aller voter ici pour décider des graines que vous souhaiterez faire pousser lors de la prochaine édition de FeeditBag.

Changer les comportements, réduire les déchets grâce à une initiative à portée de tous, ludique et simple comme bonjour : un nouvel exemple d’économie circulaire qui marche. Chez Untitled Mag, on est fan, et on déménage en Allemagne fissa ! A quand la même initiative en France ?