Du 31 janvier au 7 mai prochain, le pavillon de l’Arsenal accueille une grande exposition consacrée à l’homme politique qu’était Haussmann : l’occasion de percer les secrets du modèle urbain parisien. 

Georges Eugène Haussmann, préfet de la Seine de 1853 à 1870, a profondément transformé Paris. Dessus, dessous, au centre et à sa périphérie. Son nom incarne, par extension, un siècle de travaux qui déterminent aujourd’hui encore l’organisation urbaine de la ville et l’identité de la capitale française. Mais qui penserait aux tracés du Second Empire comme réseau exemplaire de la mobilité ou à l’immeuble haussmannien comme archétype de la flexibilité ? L’exposition Paris Haussmann révèle le potentiel du modèle urbain parisien dans son actualité au regard des enjeux et des défis de la ville de demain.

L’identité Haussmann

L’exposition Paris Haussmann nous plonge dans l’élaboration identitaire de ce tout nouveau Paris. À travers plus de 100 dessins, archives, ou photographies de l’artiste et photographe Cyrille Weiner, l’exposition nous interroge sur la géométrie Haussmannienne et sur l’intelligence de l’organisation de l’espace au sein de la capitale. Comme le fait remarquer Sibylle Vincendon, journaliste chez Libération : « Et Hausmann inventa la ville durable« .

Paris embelli, agrandi, assaini – Haussmann

Alexandre Labasse, directeur général du pavillon de l’Arsenal nous explique alors en préambule de l’exposition : « Dix-sept années suffirent au préfet pour construire 600 km d’égouts et 175 km de voirie, édifier mairies et écoles, aménager squares, parcs et bois, stimuler l’investissement privé, rebâtir les quartiers du centre et imaginer ceux de la périphérie. Rarement haut fonctionnaire s’est autant imposé dans la culture populaire. Il incarne les « Grands Travaux » du Second Empire et, par extension, les transformations parisiennes jusqu’au début du XXe siècle. Haussmann donne, aujourd’hui encore, une limite à la ville et une forme à son paysage. Son nom illustre plus que tout autre l’identité urbaine de Paris ». À condition de se souvenir que bon nombre de parisiens furent chasser de leur habitation pour la construction de ces nouveaux édifices.

Untitled Magazine vous recommande donc chaudement de découvrir l’exposition Paris Haussmann pour comprendre comment Paris est devenu Paris. De l’importance qu’avait ces travaux aux yeux de Napoléon. Rénover une capitale en décrépitude et en faire la vitrine de son pouvoir et d’un pays tout puissant.

© Cyrille Weiner
© Cyrille Weiner
© Cyrille Weiner
© Cyrille Weiner
Pavillon-HaussmannHD-1
© Antoine Espinasseau
© Antoine Espinasseau
© Antoine Espinasseau

 

Paris Haussmann
Du 31 mai au 7 mai 2017
Pavillon de l’Arsenal
21 Boulevard Morland, 75004 Paris

SHARE
Culture & Société