Extrait de son magnifique album Father sorti en mai dernier, Brisa Roché vous dévoile en exclusivité sur Untitled Magazine le clip de sa chanson Patience réalisé par Phil Carron. Un titre fort et poignant, qui nous révèle une histoire très personnelle.

Brisa Roché est une artiste aux multiples facettes. Nous vous parlions déjà d’elle il y a quelques mois au moment de la sortie de son EP Lit Accent dans le prolongement de l’album Invisible 1 sorti en 2016. Elle s’imposait pour nous à l’époque comme une nouvelle reine disco pop, or la voici revenue à la folk dans son très bel album Father sorti le 24 mai dernier.

Ce sixième album, réalisé par John Parish, le producteur de PJ Harvey, et écrit par Brisa Roché entre Paris où elle vit et la Californie dont elle est originaire, est présenté par l’artiste comme son disque « le plus abouti et le plus personnel ». En opérant un véritable virage folk, elle se livre sur l’amour qu’elle éprouvait pour son père, un aventurier « charismatique et sulfureux » mort lorsqu’elle était adolescente. Mais loin de conter sa seule histoire tragique et sublime, c’est avant tout des sentiments universels que décrit Brisa Roché dans ce disque, comme le manque, la fascination, la séduction et bien-sûr la tristesse. Celle-ci nous transperce dans le sublime titre Patience doté aujourd’hui d’un clip au format cinémascope réalisé par Phil Carron, que nous vous dévoilons ici en exclusivité.

Un hommage à Patience

L’admiration sans bornes que vouait Brisa Roché à son père a naturellement débordé sur Patience, sa dernière compagne. Dans un texte poignant, la chanteuse énonce tout ce que cette femme a fait pour l’homme qu’elle aimait dans les moments les plus doux comme les plus difficiles, et cela jusqu’à la fin. « Beautiful Patience, all your grand plans / Vanished with the ashes of your man » déclame-t-elle d’une voix déchirante à la Bob Dylan dans ses refrains.

Pour retranscrire la poésie du texte et de la mélodie, le réalisateur Phil Carron s’est servi d’éléments et de photographies fournis par Brisa sur cette époque : « Je m’en suis fortement inspiré pour créer les visuels. Ainsi, tout ce que l’on voit dans le clip a réellement existé. Je voulais créer une atmosphère très particulière, nostalgique et comme figée dans le temps. J’ai donc réalisé des mouvements de caméras dans des décors très dépouillés, et montré des personnages statiques pris dans une brume colorée. Je voulais aussi conférer un aspect irréel aux personnages et leur ai assigné pour ce faire une texture lisse métallique. »

Ces personnages en 3D, autour desquels la caméra se meut avec grâce et justesse évoquent un tas d’images, de paysages ou de situations qui nous racontent l’histoire de cet amour parfois tumultueux, où Patience apparait comme une figure aimante et bienveillante sur laquelle Brisa Roché projette aussi sa propre peine. Un clip éminemment poétique, à la fois triste et radieux, pour un titre qui s’impose naturellement comme l’un des joyaux de l’oeuvre de Brisa Roché.

Brisa Roché, album Father disponible depuis le 24 mai 2018.
Page FB / Site officiel

SHARE
Journaliste, curieuse et amoureuse des mots, j'aime partager mes découvertes musicales et artistiques sur la toile.