Après Goldman, Balavoine et bientôt Souchon, c’est au tour de Barbara d’avoir droit à son album hommage. 20 ans après sa disparition, 13 chanteuses reprennent quelques-unes de ces plus belles chansons sur Elles & Barbara, disponible depuis le 9 juin 2017 chez Mercury.

20 ans après la disparition de Barbara, les hommages se sont multipliés, d’abord avec l’album de reprises de Patrick Bruel en novembre 2015, puis avec une création musicale du pianiste Alexandre Tharaud au Printemps de Bourges cette année et  le spectacle de Gérard Depardieu aux Bouffes du Nord; sans oublier le film de Mathieu Amalric, Barbara, avec Jeanne Balibar dans le rôle-titre, présenté cette année à Cannes dans la catégorie Un Certain Regard.

13 chansons, 13 interprètes

En quarante ans de carrière, Barbara a enregistré quinze albums, soit un peu plus de 150 chansons. Surnommée « la dame en noir », Barbara est parmi les grandes figures de la chanson française à l’image de Brel ou Brassens. Sa poésie, son talent d’interprète et sa voix ont marqué pour longtemps le paysage musical français, et inspirent de nombreux jeunes artistes.

Sur ce nouveau disque, 13 chansons de Barbara et 13 interprètes ont été retenues, voici la tracklist :

  1.  La solitudeZazie
  2.  NantesJeanne Cherhal
  3.  GöttingenJulie Fuchs
  4.  Si la photo est bonneDani
  5.  Le soleil noirAngélique Kidjo
  6.  Dis, quand reviendras-tu ?Nolwenn Leroy
  7.  Mon enfanceLouane
  8.  MarienbadDaphné
  9.  Gueule de nuitOlivia Ruiz
  10.  Cet enfant-làVirginie Ledoyen
  11.  L’aigle noirJuliette Armanet
  12.  Parce que je t’aimeÉlodie Frégé
  13.  C’est trop tardMelody Gardot

Barbara

Un album riche et sensible

Le choix des chansons est plutôt pertinent, avec de grands tubes comme L’Aigle Noir, revisité avec sobriété par Juliette Armanet ou Dis quand reviendras-tu chanté par Nolwenn Leroy. Mais on y trouve aussi quelques chef-d’œuvres un peu moins populaires comme Nantes ou Göttingen, là aussi parfaitement interprétés par Jeanne Cherhal et la chanteuse lyrique Julie Fuchs. Si l’on peut regretter l’absence de Vienne, on est heureux de découvrir quelques perles comme Parce que je t’aime, réarrangé pour la voix suave d’Elodie Frégé, mais surtout Mon enfance, véritable coup de cœur de cet album que l’on doit à la jeune Louane et à son interprétation déchirante, juste et sensible.

Autre bonne surprise : la ré-interprétation de Soleil Noir par Angélique Kidjo est particulièrement réussie. Nous sommes en revanche un peu moins séduits par Gueule de nuit d’Olivia Ruiz et C’est trop tard de Melody Gardot, un tantinet trop lugubre. La version de La solitude de Zazie désarçonne à la première écoute mais reste une parfaite introduction à cet album hommage arrangé par la talentueuse Edith Fambuena (Etienne Daho, Alain Bashung, Pauline Croze). Arrangeuse, chanteuses, musiciennes… En tout une vingtaine de femmes a réalisé ce disque à la fois classique et audacieux, qui laisse transparaitre un attachement et une admiration sincère pour cette grande artiste que fut Barbara.

Elles & Barbara, album disponible depuis le 9 juin 2017.
Retrouvez toutes les vidéos du making-of de l’album sur le site officiel d’Elles & Barbara.

PDF24    Send article as PDF