C’est « Elle », le dernier Paul Verhoeven, qui a été choisi par le CNC pour être candidat aux Oscars 2017 dans la catégorie « Meilleur film étranger ». Présenté à Cannes en mai et sujet à controverse, il entrera en compétition avec cinq autres films non anglophones pour la statuette… 

On se souvient des remous provoqués, après sa projection à Cannes, par cet OVNI dans la filmographie du réalisateur néerlandais. Critiqué pour son voyeurisme malsain, adoré pour son audace et sa mise en scène ciselée… Le film, premier en langue française du réalisateur, raconte la relation ambigüe qui se met en place entre une riche entrepreneuse (Isabelle Huppert) et son violeur. Sujet non-consensuel au possible, d’autant plus que Paul Verhoeven a eu le culot de le filmer avec une distance étonnante.

Elle a beaucoup divisé, et c’est bien ce qui nous inquiète pour la course à la statuette : Remportée pour la dernière fois par la France en 1993 avec Indochine de Régis Wargnier, un film comme Frantz de François Ozon ou Les Innocents d’Anne Fontaine auraient sûrement été des choix plus sécurisants. Le jury du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a donc, bien heureusement, préféré l’audace à la paresse d’un choix attendu.

La victoire ne sera pas sans son lot de combats, surtout qu’il semblerait que le Canada soit prêt à présenter Juste la fin du monde de Xavier Dolan… Croisons les doigts !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here