Pour les 10 ans du journal Artais, l’association éponyme dédiée à l’art contemporain inaugure l’exposition « In-natura ». Du 9 au 17 septembre se retrouvent dix artistes pour célébrer la nature de l’œuvre d’art, et ce dans tous les sens du terme.

L’émotion que le temps creuse au cœur de la nature se retrouve dans le choix de ces univers multiples. Un temps de recherche scientifique, un temps qui contemple et qui admire, un temps qui interroge et qui fascine. Mais également et surtout un temps qui fait le présent de l’art.

Les sculptures à taille humaine de Tatiana Wolska égarent dans l’espace intrigant de ce qui palpite. Cécile Beau, raconte le souffle de la vie dans des installations mêlant son et lumière. Les photographies de Sylvie Bonnet transportent dans les nœuds de matière qu’offrent ses paysages. Caroline Corbasson, dans des œuvres souvent monumentales, interroge l’immensité du cosmos et la place de l’homme en son sein. Questions qui se retrouvent dans la pluralité des médiums de Lionel Sabatté. Ses dessins, ses peintures et ses sculptures interpellent poétiquement le monde du vivant dans toute son immensité et dans ce qu’il permet à l’imagination de plus infime. Dominique Ghesquière scrute les lignes minérales et végétales pour en sculpter les formes là où Julie Legrand en révèle les surprenants élans vitaux. Et les traces de Thomas Tronel-Gauthier rencontrent les soubresauts vitalistes de Fabien Léaustic. Dix artistes, dix univers qui n’en composent qu’un. Ces mondes gigantesques, microscopiques et étranges que la nature révèle -ou garde encore jalousement- semblent avoir trouvé échos dans une exposition qui promet d’être fascinante.

Artais est un Magazine bimensuel gratuit, animé par une équipe de passionnés dont la transmission auprès des publics fait mot d’ordre.

Tatiana Wolska, 2014, Les Module s – Fondation Pierre Bergé & Yves Saint Laurent – Palais de Tokyo, Paris, Photo Karolina K
G : Emmanuel Régent, Le grand chemin de mes rondes, 2010, dessin encre pigmentaire, Courtesy galeries Bertrand Baraudou Nice Paris et Caroline Smulders ; D : Caroline Corbasson, COLLAPSE, 2017, Sérigraphie à l’encre chrome sur aluminium dibond noir

__

In Natura, du 9 au 17 septembre 2017
DOC, 26 rue du Docteur Potain, Paris 19e Métro Ligne 11 – Station Télégraphe
Entrée libre tous les jours, de 15 à 19 heures et sur RV