Avec son nouvel album, At least we had fun, le duo de TWRR nous offre une véritable bouffée d’air frais. De quoi garder le sourire tout l’automne au son d’une musique électro.

On l’attendait, et il est enfin arrivé. Après leur EP Corbay sorti en 2012, TWRR a attendu quatre ans avant de nous dévoiler son premier album. Sorti le 14 octobre dernier, cet opus reflète le travail poussé des deux acolytes, et nous envoie des ondes presque parfaites.

Le fruit d’un travail de longue haleine                        

Benjamin et Guillaume ont vu défiler six années de travail avant de pouvoir tenir entre leurs mains le premier album de TWRR, At least we had fun. Un travail titanesque, ponctué de nombreux concerts et d’un EP afin de jauger la réaction du public. Cette collaboration et les remises en questions qu’elle a occasionnées aboutissent sur un album radiophonique, où les deux parisiens montrent la diversité de leur univers et de leurs influences tout en gardant leur identité musicale, marquant ainsi l’unité de l’opus. Les claviers et autres instruments électro croisent parfois le son d’une guitare acoustique, d’un piano ou d’un maraca comme dans « Water Frozen », ce qui renforce le côté la quiétude du titre. Sans en faire trop, les deux acolytes semblent avoir trouvé le juste équilibre dans chaque morceau.

https://www.youtube.com/watch?v=TPNeHydxFAY

Good vibes

Avec Guillaume et Benjamin, l’électro est au service des émotions. On apprécie tout d’abord les très énergiques : « Explanations » et « Feel like home », très joyeux. Même l’une des balades, « The Tide », ou encore un morceau qui pourtant se titre « Funeral », s’éloignent de la mélancolie et nous bercent doucement avec un certain positivisme, finissant ainsi par « Life is get better ». Quelques autres morceaux, comme « Water Frozen », ou « xxx Hate xxx » que nous connaissions de leur ancien EP, se font plus graves. Titre un peu à part, « A Man that I don’t know » viendra vous faire sourire par ses sonorités. A chaque titre revient l’écho des deux voix des garçons, ce qui contribue à faire de l’album un ensemble homogène malgré des morceaux très variés. On notera tout de même la longueur de certains titres, qui pourrait parfois déplaire.

https://www.youtube.com/watch?v=IEeSQ5cC12s

Avec At least we had fun, TWRR mérite largement son dû.  L’album reflète le fruit d’un long travail, et nous ne serions pas étonnés qu’il touche un public plus large que les habitués d’électro. Dès la première écoute, on est totalement conquis par ce premier album, qui nous fait voyager dans un autre monde presque une heure.

14440724_1117563961626177_5267297167785736199_n

Tracklist

1-Explanations
2-Pizza YOLO
3-Feels Like Home
4-Water Frozen
5-A Man That I Don’t Know
6-Far And High
7-xxx Hate xxx
8-The Tide
9-On My Own
10-Always Around
11-Funeral
12-Hxxx Hate xxx (KCPK remix)

SHARE
Une oreille dans la musique, une main dans l'édition, un pied dans la culture.