Le jury du prix a sélectionné six livres pour l’édition 2022 du prix du roman d’écologie. Le.a lauréat.e sera dévoilé.e le 12 avril 2022 à Paris, à la Bibliothèque nationale de France.

Le 18 janvier dernier, le prix du roman d’écologie a dévoilé ses six finalistes de l’édition 2022. Lancé en 2018 en partenariat avec l’Obs, le prix de l’écologie récompense un roman francophone “qui place l’écologie au cœur de son intrigue, et dont l’écriture est d’une haute qualité littéraire”. L’objectif ? Valoriser un récit ou une fiction mettant au centre de son histoire les enjeux environnementaux et de préservation de la planète. Présidé par l’écrivain Alexis Jenni, le jury annoncera le lauréat le 12 avril prochain.

Les finalistes :

  • Climax, Thomas B. Reverdy (Flammarion)
  • Indice des feux, Antoine Desjardins (La Peuplade)
  • Mohican, Eric Fottorino (Gallimard)
  • Plasmas, Céline Minard (Rivages)
  • Pleine Terre, Corinne Royer (Actes Sud)
  • Les printemps sauvages, Douna Loup (Zoé)

L’année dernière, le jury avait récompensé “Le Chant du poulet sous vide”, de Lucie Rico publié aux éditions POL. Avant s’étaient succédé Emmanuelle Pagano pour son ouvrage “Saufs riverains” paru aux éditions POL (2017), Serge Joncour pour “Chien-Loup” publié aux édition Flammarion (2018) et Vincent Villeminot pour “Nous sommes l’étincelle” paru chez Pocket Jeunesse (2019).