Auteurs, libraires et lecteurs viennent de dévoiler vingt et un titres de la rentrée littéraire qui seront en lice pour concourir au prix Orange du livre.

Créé en 2009 par Orange, le prix souhaite récompenser « un roman écrit en langue française et publié entre le 1er janvier et le 31 mars de l’année en cours, à l’occasion de la rentrée littéraire d’hiver ». Dévoilée le 21 mars, cette première sélection se compose de vingt et un titres au lieu de trente habituellement.

Le jury se réunira une nouvelle fois le 10 mai pour sélectionner les cinq romans finalistes pour ensuite laisser les lecteurs de voter pour leur livre favori sur le site lecteurs.com jusqu’au 27 mai. Le lauréat de cette onzième édition sera dévoilé lors d’une cérémonie le 4 juin. Cette année, le jury est présidé par Jean-Christophe Ruffin, écrivain et membre de l’Académie française qui succède à Erik Orsenna, qui avait occupé le poste durant 10 ans. Les jurés sont des auteurs : Joachim Schnerf (lauréat 2018), Geneviève Brisac, Cloé Korman, Carole Fives et Jean-Luc Coatalem, mais aussi des libraires : Elodie Bonnafoux (Arcanes, Châteauroux) et Stanislas Rigot (Lamartine, Paris 16ème) mais aussi de sept lecteurs issus du site lecteurs.com.

L’année dernière, le jury avait récompensé Joachim Schnerf pour son ouvrage Cette nuit paru chez Zulma.

Voici la première sélection :

  • Alto Braco, Vanessa Bamberger (Liana Levi)
  • Grands carnivores, Bertrand Belin (P.O.L)
  • Suiza, Bénédicte Belpois (Gallimard)
  • Habiter le monde, Stéphanie Bodet (Gallimard)
  • La dédicace, Leïla Bouherrafa (Allary)
  • Né d’aucune femme, Franck Bouysse (La manufacture de livres)
  • Belle-amie, Harold Cobert (Les Escales)
  • Tout le bleu du ciel, Mélissa Da Costa (Carnets Nord)
  • Manifesto, Léonor de Recondo (Sabine Wespieser)
  • Le prix, Cyril Gely (Albin Michel)
  • La plus précieuse des marchandises, Jean-Claude Grumberg (Seuil)
  • Amour propre, Sylvie Le Bihan (JC Lattès)
  • La mer monte, Aude Le Corff, (Stock)
  • Des hommes couleur de ciel, Anaïs Llobet (L’Observatoire)
  • Matador Yankee, Jean-Baptiste Maudet (Le Passage)
  • Personne n’a peur des gens qui sourient, Véronique Ovaldé (Flammarion)
  • A la ligne, Joseph Ponthus (La Table Ronde)
  • Les impatients, Maria Pourchet (Gallimard)
  • Sur la route du Danube, Emmanuel Ruben (Payot & Rivages)
  • Les imparfaits, Sandrine Yazbeck (Albin Michel)
  • Antonia (Journal 1965-1966), Gabriella Zalapi (Zoé)