Présidé par Tatiana de Rosnay, le prix Stanislas vient de lancer sa quatrième édition. Entièrement dédié aux premiers romans de la rentrée littéraire, le lauréat sera annoncé le 29 août et remis lors de l’événement « Le livre sur la place » à Nancy.

Depuis quatre ans, Le Livre sur la Place s’est associé à Groupama pour lancer le Prix Stanislas. Il a pour vocation de mettre en avant un premier roman au cœur d’une rentrée littéraire, et permettre une visibilité plus importante aux primo-romanciers. Doté de 3 000 euros, le prix permet aussi une diffusion dans toutes les agences Groupama du Grand Est, encourageant la pérennité de l’œuvre au-delà de la rentrée littéraire. Il assure aussi un achat par Groupama de plus de 500 exemplaires du roman du lauréat.

Aux côtés de Tatiana de Rosnay, le jury du Prix Stanislas est composé de Baptiste Liger (Lire), Daniel Picouly (France O), Sarah Polacci (France Bleu Lorraine), Valérie Susset (L’Est Républicain), Pierre Vavasseur (Le Parisien), ainsi que cinq membres de Groupama sélectionnés sur lettre de motivation.

Voici la sélection :

  • Joffrine Donnadieu, Une Histoire de France (Gallimard)
  • Marin Fouqué, 77 (Actes Sud)
  • Josselin Guillois, Louvre (Seuil)
  • Victor Jestin, La chaleur (Flammarion)
  • Alexandra Koszelyk, À crier dans les ruines (Aux Forges de Vulcain)
  • Aurore Lachaux, Compléments du non (Mercure de France)
  • Guillaume Lavenant, Protocole gouvernante (Rivages)
  • Victoria Mas, Le bal des folles (Albin Michel)
  • Virginie Noar, Le Corps d’Après (François Bourin)
  • Mathieu Palain, Sale Gosse (L’Iconoclaste)

L’année dernière, le prix avait récompensé Estelle Sarah-Bulle pour son livre Là où les chiens aboient par la queue (Editions Liana Levi).