Cyril Barbançon, Andy Byatt et Jacqueline Farmer nous embarquent pour un voyage dantesque et en 3D au cœur de l’ouragan Lucy : une expérience aussi poétique qu’époustouflante qui rend l’invisible visible.

L’ouragan est le phénomène climatique le plus dévastateur sur notre planète. Un phénomène dont le documentaire Ouragan fait l’autopsie sur plus de 15 000km, de sa naissance au Sénégal à sa mort dans le golfe du Mexique. Dévastateur, monstrueux et terrifiant, il sait aussi se faire nourricier, force indispensable au développement de toute forme de vie terrestre.

Ouragan untitled magazine
© Océan films

L’épopée est superbe. On suit l’ouragan comme un personnage à part entière, majestueux protagoniste d’un équilibre naturel : on le regarde soulever des tempêtes de sable en Afrique, réveiller la colère maritime dans l’Atlantique et écraser les villes dans le Golfe du Mexique. Cette beauté naturelle est époustouflante en 3D, elle impressionne par ses volutes et inspire un respect contraint. Les images sont vertigineuses, fruit d’un long travail qui s’est étalé sur cinq ans de recherches et de tournage. Tout est parfait dans cette réalisation éprouvée, du montage à la bande-son. On regrette pourtant que la voix Off, douce diction de Romane Bohringer, soit aussi infantilisante et vainement anthropomorphique.

Ouragan untitled magazine
© Océan films

Les passages dictés, très poétiques certes « Je serai la merveille si je n’étais pas le tyran », infantilisent un spectateur qui se serait contenté d’une narration plus descriptive et moins romantisée. Malgré ce léger couac, le documentaire est d’une beauté qu’il serait dommage de manquer. Pour la 3D qui nous plonge avec force dans ce bouleversement climatique, pour la bande-son signée Yann Tiersen qui émeut sans grandiloquence, pour les différents angles de vue qui permettent de comprendre les causes et conséquences liées au phénomène. Ouragan s’attache aussi à montrer, pour ponctuer ces images époustouflantes, le quotidien des êtres vivants bouleversés par ce phénomène climatique : des crevettes qui pour se protéger se réfugient sur les rochers en bord de rivière, de la forêt qui grâce à la perte de sa canopée laisse la lumière du soleil réchauffer ses plantes basses, des hommes qui, insignifiants, évacuent leurs habitats par prévention.

Ouragan untitled magazine
© Océan films

Ouragan est un documentaire bouleversant et magnifique, première et nécessaire plongée en immersion au sein d’un phénomène d’une telle ampleur. Pour accompagner le documentaire, un livre a spécialement été édité aux éditions Actes Sud Junior.

https://youtu.be/JD8ca1Mtuqg

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here