Si les idées sont charmantes, « Le parc » ennuie plus qu’il ne divertit. Un comble pour un film aussi court (1h12)…

Deux adolescents se rencontrent et vont vivre une relation amoureuse le temps d’une après-midi au parc, depuis ses premières effluves jusqu’à la séparation.

Copyright Shellac
Copyright Shellac

Arguments en carton

Le Parc met en scène un thème qui sonne bien : on se sent déjà touchés par la naïveté des commencements, la maladresse des relations hommes-femmes. L’affiche du film, dessinée en aquarelle, promet également cette tendresse et cette poésie. Damien Manivel a choisi, au terme d’un casting sauvage, des acteurs qui n’en sont pas – un jeune étudiant à la fac et une acrobate, Naomie Vogt-Roby et Maxime Bachellerie. La maladresse des adolescents amoureux se voudrait alors entendue dans le jeu mauvais de ces débutants, et nous pourrions soutenir que la lenteur du film se veut représentative de la notion du temps. Certes. La seconde partie s’embarque dans une ambiance fantastique et envoutante, jolie référence à Alice au pays des merveilles -une jeune fille qui se perd dans un bois… puis qui se réveille en réalisant que ce n’était qu’un rêve. Un rêve… qui commence à agacer. Damien Manivel, sous de belles explications, ne chercherait-il pas à nous faire oublier que son film est, avant tout, parfaitement ennuyeux ?

Une réflexion autour du cinéma

Ayant déjà connu le succès pour son film Un jeune poète, Damien Manivel reçoit à nouveau, pour l’instant, de très belles critiques pour Le Parc. On se demande d’ailleurs pourquoi, vu à quel point le film est agaçant. Ce dernier ressemble à un film de fin d’année, quelque peu amateur : seuls les défauts et l’ennui prévalent dans cet océan de poésie trompeur. Pourtant, et bien malgré lui, Le Parc entend bien nous faire réfléchir sur la notion du cinéma: son rapport avec l’imaginaire, avec la réalité, les caractéristiques qui définissent le « film français », le rôle de l’acteur, celui du réalisateur, etc.

A voir donc, pour l’expérience du cinéma. A oublier, si vous avez tendance à avoir les jambes qui fourmillent au-delà de cinq minutes d’ennui mortel. 

https://youtu.be/LLdPSwV1Rtc

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here