Alors que l’Euro de football bat son plein, le ministère de la ville de la jeunesse et des sports vient de réaliser une campagne contre certains préjugés et le racisme dans le sport.

Cette campagne part du constat que le langage du sport est, à l’instar d’autres domaines d’activités dans notre société, empreint bien souvent inconsciemment, de propos racistes. Même si les données statistiques sont rares, il existe dans le milieu sportif comme ailleurs, un risque : celui de prononcer des propos qui peuvent relever du racisme ordinaire.

Si le mouvement sportif a largement collaboré et adhéré à cette campagne, c’est sans doute parce que la façon de communiquer est différente : travailler sur les stéréotypes pour faire changer les mentalités et favoriser l’intégration et le respect. Destinée à la fois aux acteurs du sport, qu’ils soient pratiquants, dirigeants ou supporters, et au grand public, cette campagne, travaillée en collaboration avec la Ligue des Droits de l’Homme, la LICRA et la DILCRA, se décline par des outils de sensibilisation et d’information comme dans cette vidéo, autour d’un #CoupdeSifflet contre le racisme dans le sport.

Prise de conscience

Qu’il s’exprime par le biais d’une violence physique ou d’une expression publique, le racisme est une discrimination qui met à mal le principe d’égalité. Cette campagne est une nouvelle étape importante dans la prise de conscience des acteurs tant professionnels qu’amateurs. Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports entend systématiser le travail éducatif de lutte contre toutes formes de discriminations qui est l’un des socles du plan ministériel « Citoyens du sport ». Nous vous parlions déjà il y a quelques mois de la précédente campagne contre le racisme #TousUnisContreLeRacisme, qui fut une réussite.

© Ministère des sports
© Ministère des sports
© Ministère des sports
© Ministère des sports
© Ministère des sports
© Ministère des sports
© Ministère des sports
© Ministère des sports
SHARE
Culture & Société