Chez Untitled Magazine on a pour habitude de vous faire découvrir nos podcasts préférés. Dernière découverte en date : « Les couilles sur la table ». Une conversation d’une demi-heure pour aborder les grandes questions de la masculinité du XXI ème siècle où tout le monde peut y trouver son intérêt.

Que veut dire être un homme au XXIème siècle ? Comment la virilité traditionnelle est-elle construite ? Quelles sont les normes et les différentes facettes de la masculinité ? Voilà les questions auxquelles tente de répondre « Les couilles sur la table ». Par des conversations avec des artistes, des universitaires, des activistes, Victoire Tuaillon s’empare frontalement du sujet des masculinités et parle des hommes entre eux, des pères et de leurs fils, de violence, paternité, sexualité, amitié, filiation. Un programme qui semble autant être destiné aux hommes qu’aux femmes se posant des questions sur eux-mêmes. Et à ceux qui ne s’en posent pas encore.

Lancé en septembre « Les couilles sur la table » produit par Binge Audio, propose de découvrir un jeudi sur deux un nouveau podcast aux côtés d’un nouvel invité. Avec son titre quelque peu provocateur, l’émission dit vouloir changer les normes qui régissent le monde de manière inconsciente. Trois épisodes sont dès à présent disponibles à l’écoute sur les plates-formes de podcast : « Il n’y a pas de crise de la masculinité », « L’amour c’est pas pour les garçons » et « Des chaussettes et des hommes ».

 

Les épisodes de « Les couilles sur la table »

Épisode 1 : « Victoire Tuaillon reçoit Mélanie Gourarier, chercheuse au CNRS et anthropologue. Elles parlent de son travail, de l’étude d’un petit groupe de séducteurs qui permet de comprendre plus largement la manière dont les hommes occupent le pouvoir dans notre société, des études de masculinités, de l’homo-sociabilité (les hommes entre eux), de l’amitié virile et de l’apprentissage du contrôle de soi ».

Épisode 2 : « Une plongée dans le monde impitoyable des cours de récré. Comment les petits garçons apprennent-ils ce qui est (ou non) de bon goût en matière d’amour ? Pourquoi disent-ils tous, systématiquement, que « l’amour c’est pour les filles ».

Épisode 3 : « Comment les hommes vivent-ils chez eux ? Comment investissent-ils leur espace domestique ? Quel est donc ce « sol de verre » qui semble les empêcher de ramasser leurs chaussettes ? En l’état actuel des choses, les hommes vivent chez les femmes (et les femmes travaillent chez les hommes). Pourquoi ? »

Couverture de l’émission « Les couilles sur la table » © Binge Audio

« Les couilles sur la table » est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Production : Joël Ronez. Rédaction en chef : David Carzon. Chargée d’édition et production : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori. Générique : Théo Boulenger.

À découvrir sur le même thème côté littérature : l’essai philosophique d’Olivia Gazalé intitulé « Le mythe de la virilité » qui revient avec efficience et justesse sur la réinvention actuelle des masculinités qui pourrait s’inscrire dans l’avenir du féminisme. Elle sera d’ailleurs l’invité lors d’un prochain épisode du podcast « Les couilles sur la table ».

SHARE
Culture & Société