« Jamais deux sans trois ». L’expression ne s’adaptera jamais aussi bien qu’à une artiste comme Adna. Après deux albums, Night (2014) et Run, Lucifer, (2015) – albums qui, au passage, ont valu 30 millions d’écoutes sur Spotify – la jeune femme nous offre Closure, l’opus qui fini de nous achever. Une seule écoute suffit pour nous convaincre : nos playlists ne pourront plus jamais se passer d’elle.

jOxt25rbdhUTzy-ReZFka7qqPpB386DZgma30VY-L1rHZX0xwNZ8XUCd5q0HHP-T2QbzI9Pz5CU_oylMVzuuYL7P=s0-d-e1-ft

La voix d’un diamant brut.

Dès les premiers mots, et ce quelque soit le titre, la voix profonde et grave d’Adna nous envoûte. Sa tessiture lui permet de faire passer des émotions puissantes, ce qui fait d’elle une sorte de diamant brut musical. Dans certains titres comme « Leave« , issu de son dernier album, son timbre n’est d’ailleurs pas sans rappeler Birdy. Comme cette dernière, par ailleurs, beaucoup classent Adna dans ce groupe un peu informe qu’est l’indie pop. Mais en écoutant Closure, son troisème album, on se fiche bien de savoir dans quelle case ranger notre suédoise, et avec quels autres artistes lui trouver des liens de parentés. Interprète à part, Adna nous emporte dans son propre univers le temps de neuf pistes. Une écoute brève et intense.

https://www.youtube.com/watch?v=D3fdetwmC3M

Avec Closure, Adna se livre

Le titre du troisième album d’Adna et les morceaux qu’il contient forment une véritable antithèse. Avec cette opus, la jeune suédoise ouvre plus que jamais son cœur à son public. Plus émotionnel et plus noir que ces productions précédentes, Closure nous rapproche inexorablement de l’artiste.

« Je crois que nous avons tous de la noirceur en nous – certains en étant plus conscients que d’autres – et que nous avons chacun notre manière d’y faire face. J’ai essayé de l’embrasser, j’y ai trouvé un refuge… et ce disque.”

Des chansons rythmées comme « Overthinking » aux titres qui se prêtent à la mélancolie comme « Now » ou « If« , la jeune femme nous donne l’impression de s’être libérée d’un poids avec cet opus. Cette sensation est d’ailleurs renforcée avec la sortie de son dernier single, « Thoughts« , dans lequel elle se livre sur son passé. Enfin, lorsqu’arrive « Soaked« , à la mélodie très épurée, on s’aperçoit alors que tout le charme de l’album réside dans la seule voix de l’artiste, qui nous envoûterait même sans la moindre mélodie. Adna réussi donc la prouesse de nous toucher et de nous ensorceler avec seulement quelques titres, et mérite véritablement plus d’attention en France.

wwpLyFp5KHfUxOJhFX-quKsO-Vqp_nfCifG9XnfZcTM

TRACKLISTING
1. Closure
2. Overthinking
3. Leave
4. Now
5. Thoughts
6. If
7. Soaked Eyes
8. Hide Me In Smoke
9. Someone’s Someone
SHARE
Une oreille dans la musique, une main dans l'édition, un pied dans la culture.