A l’occasion de la Nuit Blanche à Paris, l’artiste Californien est le premier à avoir pu peindre sous la Tour Eiffel.

Cleon Peterson est un artiste Américain de Los Angeles. Avec son œuvre intitulée « Endless Sleep », il est le premier à avoir peint sous la Tour Eiffel pour le festival parisien Nuit Blanche. Cette fresque de 700m2, en noir et blanc, pensé comme « un symbole d’unité », est visible depuis mercredi et ce, jusqu’au 17 octobre prochain.

Unité et amour

Cette nouvelle œuvre, comme la plupart de ses autres réalisations, rappelle les anciennes fresques grecques, mélangeant des corps blancs et noirs, s’appuyant sur une esthétique du street-art. Inspirée du Songe de Poliphile, roman de la Renaissance, la fresque recrée les retrouvailles mouvementées de Polia et Poliphile. On y voit, au centre, un homme peint en noir et une femme en blanc, qui s’embrassent, entourés d’une orde de danseurs en noirs et blancs, qui se tiennent la main. « Dans le noir et blanc, il y a l’idée de dualisme, l’homme et la femme, le bien et le mal, nous et les autres. On est toujours effrayés par les autres, ceux qui ont une couleur de peau différente, une race différente. A travers cette fresque, j’ai voulu exprimer l’unité et l’amour », a expliqué Cleon Peterson à Culturebox.

Dans ses œuvres, l’artiste met en avant un monde dans lequel la déviance devient une norme et la drogue, le sexe et la violence apportent du plaisir aux habitants. L’œuvre a demandé plus de 260 litres de peinture et l’aide de dix peintres durant 300 heures pour la réalisation. Lors de la Nuit Blanche, elle sera visible, gratuite, au premier étage de la Tour Eiffel, entre 22h et 1h du matin.

 

#eiffeltower #nuitblanche2016 @palaisdetokyo #cleonpeterson

Une photo publiée par Cleon Peterson (@cleonpeterson) le

#eiffeltower #nuitblanche2016 @palaisdetokyo #cleonpeterson

Une photo publiée par Cleon Peterson (@cleonpeterson) le

#eiffeltower #nuitblanche2016 @palaisdetokyo #cleonpeterson

Une photo publiée par Cleon Peterson (@cleonpeterson) le

SHARE
Journaliste et fondatrice de untitledmag.fr Contact mail : m.heckenbenner@untitledmag.fr