Nous connaissons beaucoup de grands noms parmi les 100 personnalités les plus riches du monde. Mais quand est-il pour les 100 personnes les plus pauvres ? L’association The Fund for Peace a eu l’idée de les mettre en avant lors d’une campagne de sensibilisation.

L’association The Fund for Peace qui oeuvre pour la recherche et l’éducation dans le monde s’est faite remarquer il y a peu suite à une idée originale nommée « The Bottom 100« . En parodiant la liste des 100 personnes les plus riches publiée par le magazine américain Forbes chaque année, les représentants de l’association ont voulu mettre en avant les 100 personnes à l’autre bout de cette chaine. À travers cette campagne de sensibilisation, The Fund of Peace tente de mettre un visage sur l’extrême pauvreté dans le monde.

https://www.youtube.com/watch?v=l2nATQM8l24

The Fund for Peace : les yeux sur la précarité

Pour mener à bien l »initiative « The Bottom 100« , l’association a recueilli pendant plus de deux ans des témoignages aux quatre coins du monde. Ce grâce à de nombreux reporters dans des pays du tiers monde ou en zone de conflit. Ils ont ainsi pu créer une liste de portraits des 100 personnes les plus pauvres du monde. Parmi lesquelles vingt-trois nationalités différentes sont présentes. L’association explique alors : « ces 100 histoires représentent les millions de personnes dans le monde qui se trouvent dans la pauvreté. Luttant en permanence avec peu ou rien, faisant face à l’adversité allant du conflit à l’oppression ».

Cette campagne rencontre une grande popularité depuis quelques jours sur la toile. Le site « Brut » en a d’ailleurs fait un montage vidéo diffusé sur ses réseaux sociaux.

Capture d'écran de la vidéo © BRUT Fr
Capture d’écran de la vidéo © Brut Fr

Pour retrouver les 100 portraits détaillés rendez-vous ici 

Pour plus d’informations sur l’association The Fund for Peace, rendez-vous sur leur page Facebook ou leur site internet.

SHARE
Culture & Société