Sauvage et pittoresque, Étretat a gardé son authenticité. A l’image du Donjon, un hôtel de charme idéal pour poser ses bagages, en famille, le temps d’un week-end. Reportage.

Après un peu moins de deux heures trente de route depuis Paris, arriver à Etretat est synonyme de dépaysement. Sur les hauteurs du village, en suivant le Chemin de Saint-Clair, se dresse Le Donjon, un domaine de 21 chambres et suites tenu par Omar Abodib. Chaque chambre possède sa propre identité avec une décoration singulière : un vrai cabinet de curiosités. On imagine que de nombreux objets ont été chinés. Les enfants sont fascinés par le décor digne d’un film. Ils passent plusieurs minutes à scruter des objets étonnants (vieux téléphone, statuette africaine…) et à examiner chaque recoin de la chambre. Ils se livrent même à une série de cache-cache. Le week-end commence bien.

1. Flâner sur le Perrey
L’hôtel est un bon point de départ pour explorer Etretat. De cette petite colline, le panorama est sublime. En descendant, on découvre les étroites ruelles pleines de charme avec les maisons normandes traditionnelles dont certaines remontent même au Moyen Âge. En quelques minutes, on se retrouve en plein centre du village puis sur le Perrey, c’est-à-dire la promenade qui borde la plage.

L’aiguille creuse

2. Incontournables falaises
Impossible de venir à Etretat sans admirer les célèbres falaises. Depuis les hauteurs de la falaise d’Aval, on découvre un incroyable paysage forgé par la nature. Les impressionnistes ont popularisé ce lieu désormais célèbre. Avec des enfants, c’est une ascension qui nécessite de faire quelques pauses et surtout d’être vigilants. Plusieurs panneaux rappellent d’ailleurs les risques de chute. Comptez 15 minutes minimum pour monter tout en haut de la falaise.

Les falaises

Selon l’horaire des marées, et en respectant bien les consignes de sécurité, on peut aller découvrir le Trou à l’Homme, une des attractions de la plage d’Etretat. Cette cavité naturelle est située du côté de la Porte d’Aval. Le Trou forme un tunnel qui débouche sur la plage de Jambourg. Les enfants adorent !
Le midi, on peut déguster une petite assiette de fruits de mer avec un verre de blanc frais, sur le Perrey. On trouve facilement des petits bistrots de plage sans prétention mais qui possèdent l’énorme avantage d’avoir une vue magnifique sur les falaises et la fameuse aiguille creuse. C’est une petite pause idéale en famille.

3. Les Jardins d’Etretat
Les Jardins d’Étretat est un endroit qui mérite le détour sur la Falaise d’Amont. Mêlant art paysager et sculptures de land-art, ils s’inscrivent complètement dans la nature environnante. Créés par l’architecte paysager Alexandre Grivko, ils sont à la fois extraordinaires et ludiques. En quittant le bord de mer par la rue Alphonse Karr, la tentation est grande de déguster une glace artisanale chez Hautot, une institution locale. Le parfum caramel beurre salé est une petite merveille.

4. Le Clos Lupin
Direction ensuite « Le Clos Lupin » un lieu ouvert par Florence Leblanc, petite-fille de l’écrivain. C’est l’ancienne demeure de Maurice Leblanc : une belle maison de deux étages nichée au cœur du village. On y pénètre par une porte qui ouvre sur un jardin. C’est un lieu étonnant qui séduit les enfants et les adultes et qui permet de pénétrer dans l’univers d’Arsène Lupin et de son créateur.

Le Clos Lupin

5. Dîner de rêve dans une salle signée Castelbajac
De retour à l’hôtel, on peut se délasser en faisant quelques brasses dans la sublime piscine chauffée avec vue sur la mer, on peut aussi prendre un bain de soleil dans les transats, ou se reposer dans les canapés. Un joli spot !

Le soir, on se prépare pour dîner. Les enfants s’amusent dans la baignoire balnéo. Direction, le restaurant. Jean-Charles de Castelbajac, un enfant du pays, a donné vie aux murs du Salon Créateur du Donjon, une pièce qui surplombe la mer et y a peint une fresque colorée qui invite au voyage. Le lieu est d’une poésie incroyable. Les enfants écarquillent grand les yeux. Les parents aussi !

La salle décorée par J.C. de Castelbajac

Vibrante, la cuisine servie au restaurant gastronomique du Donjon est un hommage au terroir local. Pour l’apéro, le cocktail « Le Donjon » est une belle entrée en matière (champagne, gin, crème de fraise). On peut le siroter dans le patio ou au bord de la piscine. Les enfants, eux, prennent un « Coucher de Soleil », un cocktail à base de jus de fruits. On y découvre les saveurs gourmandes d’une cuisine d’excellence labellisée « 3 fourchettes » au Guide Michelin. Le repas est un récital : les asperges au chutney ananas mangue et avocat sont parfaites. Le lieu jaune est un pur régal. La cuisine est très créative. La vue imprenable sur la mer et les falaises d’Étretat rend le dîner grandiose. En cuisine Gabin Bouquet, le Chef, fait des merveilles. Clément Billeret, Chef Pâtissier sublime les desserts en innovant tout en préservant la tradition. Le dessert signature « Balade à Etretat », est un petit chef d’œuvre.

En fonction des produits du marché, le Chef laisse libre cours à son inspiration, en faisant la part belle aux produits de la mer. Au restaurant, tout est fait maison : du pain au beurre, en passant par les fonds de sauce, les fruits, les légumes, les herbes aromatiques cultivées localement et aussi dans le jardin potager.
Le lendemain, le petit-déjeuner un petit régal : viennoiseries, jus, gâteaux, fromages… il faut malheureusement repartir. Séjourner au Donjon, en famille, fut une belle expérience. Cet hôtel de charme est rempli de poésie. A l’image d’Etretat.

Le Donjon – Domaine Saint Clair
Chemin de Saint-Clair, 76790 Étretat
02 35 27 08 23
Instagram / Facebook
www.hoteletretat.com

 

SHARE