Qui a dit que la période estivale ne rimait pas avec vacances dans le Nord ? Fuyez l’agitation du Sud pour découvrir la capitale des Flandres qui regorgent de lieux haut en couleur. Garantie sans canicule.

1.Se perdre dans le quartier du « Vieux-Lille »

Restauré avec goût, le Vieux-Lille séduit les nombreux touristes par son architecture flamboyante. Ses façades aux couleurs douces mettent en valeur les bâtis du passé. Cette diversité architecturale du XVIIe siècle incite à la flânerie ; et c’est tête en l’air qu’il faut marcher pour apprécier le mélange de briques et de pierres. Les nombreuses boutiques, hôtels particuliers, et autres petits restaurants de qualité présents dans les petites rues pavées seront séduire les plus septiques.

The same place. 6 years later. #lille #groswelch #france

Une publication partagée par Chris Hayes (@roadtrippingvegan) le 8 Juil. 2017 à 10h10 PDT

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

2. Se reposer chez Méert, la plus célèbre pâtisserie de la ville

À la sortie du Vieux-Lille, voila une adresse à ne manquer sous aucun prétexte. Véritable institution lilloise, le restaurant, pâtisserie et salon de thé Méert vous accueille dans un lieu chargé d’histoire. Créé en 1761, la célèbre marque a contribué à faire rayonner Lille au-delà de la région notamment grâce à sa gaufre à la vanille de Madagascar unique. Ces dernières année, la maison Méert s’est démultiplié à Paris ou Bruxelles. Mais c’est bien ici, au 27 rue Esquermoise, que l’identité de la marque est la plus authentique.

Petit goûté avec @cxmille 🍰. #lille #meert #maisonmeert

Une publication partagée par Julien (@its_julien) le 21 Févr. 2017 à 8h32 PST

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

3. Se cultiver au musée de « La Piscine »

À deux pas de Lille dans un cadre exceptionnel de l’ancienne piscine art déco construite par Albert Baert en 1932, le Musée d’art et d’industrie vous invite à une découverte originale de ses collections d’arts appliqués (dessin, textile, céramique) et Beaux-Arts (peinture, sculpture du XIXe et XXe siècle). Lieu de la haute bourgeoisie pendant plus de cinquante ans, la piscine ferma ses portes en 1985 pour raison de sécurité. Et c’est en 2001 que fut inauguré « La piscine » devenu musée. De majestueuses sculptures d’Auguste Rodin et Camille Claudel y sont exposées.

 

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

4. Chiner dans la plus grande braderie d’Europe

Vous ne pouvez pas repartir de Lille sans avoir connu sa gigantesque braderie. Elle s’étend sur des centaines de kilomètres de trottoirs et accueille en moyenne entre deux et trois millions de personnes. Celle-ci se tient week-end du premier dimanche de septembre et débute officiellement le samedi en début d’après-midi pour finir le dimanche à midi. Et ce sans interruption. Durant le temps de la braderie, la ville de Lille se transforme en un énorme « marché aux puces » où les cultures se croisent. De nombreuses animations (semi-marathon le samedi matin, concerts, manèges, etc.) accompagnent également l’événement.

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

5. Se balader en vélo autour de la Citadelle Vauban

Venez découvrir la « Reine des citadelles ». Édifiée par Vauban entre 1667 et 1670 après la conquête de Lille par Louis XIV. A l’écart de l’agitation du centre-ville, la citadelle dessine un plan en étoile composé de cinq bastions. A l’intérieur, c’est une véritable petite ville avec son arsenal, sa chapelle, ses casernes qui se déploient autour d’une place d’armes rayonnante en hommage au Roi Soleil. Très bien restaurée, la place forte a conservé sa vocation militaire.

Conseil : partez en vélo depuis l’étonnant quai du Wault pour rejoindre le fort Vauban en passant par les jardins.

#latergram of a sunny day ☀️ #lille #sunnyday

Une publication partagée par L a u r a (@lau_mchl) le 2 Juil. 2017 à 9h19 PDT

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

#quaiduwault #lille

Une publication partagée par @itkahsayvid le 5 Juil. 2017 à 10h49 PDT

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

 

 

SHARE
Culture & Société