À L’origine, Cabadzi était un groupe de cinq nantais. Oscillant entre musique acoustique et rythme hip-hop, ils avaient sorti deux albums. Le premier, Digère et Recrache, sorti en 2012, sonnait comme un signal d’alarme. Ils scandaient les maux de notre société, entre un reste de rêve et une romance vouée à l’échec.

Le second, Des angles et des épines, sorti en 2014, a été créé avec l’ambition d’être un roman musical. Il est l’expression de toutes les idées les plus intimes, celles qu’on ose jamais dire. Toutes ces idées étaient tout de même reliées par un but précis : dénoncer la société de l’image. Aujourd’hui en duo, ils arborent une musique plus électronique, tout en gardant des bases hip-hop.

Les dialogues du cinéma mis en musique

Leur prochain album est prévu pour le mois de septembre 2017. Il est le fruit d’une rencontre avec Bertrand Blier. Le groupe met en musique certains dialogues écrits par le cinéaste, notamment tirés des films Buffet froid, Tenue de soirée, ou encore Les Valseuses. Des textes qui promettent d’être moins agressifs que ceux qu’ils ont pu faire auparavant. Peut-être était-ce là ce que certains appréciaient, mais on peut être sûr qu’ils n’aimeront pas moins cette nouvelle facette du groupe.

On ne peut que saluer le concept de faire naître la musicalité du dialogue de cinéma. Toute personne qui écouterait la musique de Cabadzi, sans connaître les films de Blier, et sans savoir que le projet est une fusion de ces deux univers, n’y verrait que de l’authenticité.

Une mise en scène et une réalisation soignées

Cabadzi x Blier n’est pas seulement un album à écouter. Avec l’aide de Cyrille Dupont – scénographe du Hellfest ou de Booba – ils ont créé une véritable mise en scène. En live, leur performance est accompagnée d’images et d’illustrations de Maxime Bruneel et du brésilien Adams Carvalho, qui se sont inspirés de scènes des films de Blier.

Le premier extrait est le clip de UNDEUXTROIS. Réalisé par le duo Sherkan, les paroles sont sublimées par la complicité de deux danseurs : Gabriel Um et Mackenzy Bergile. Tous deux ont fait leurs armes entre la danse hip-hop, la danse contemporaine et le modern jazz. Plus qu’uniquement danseurs, ils sont danseurs interprètes. Ils expriment, ils transmettent, ils incarnent.

En attendant de découvrir leur nouvel album, retrouvez les précédents sur Deezer.

SHARE
« Je fais plus de Paris-Brest qu'un pâtissier. » Artmin - « J'ai été reçu par des ministres de la Culture qui m'ont fait visiter leurs bureaux : leur fierté s'arrêtait au mobilier. » Abd Al Malik