Dans les hauteurs de Montmartre, à deux pas des vignes et de la Basilique du Sacré Coeur se cache le musée Montmartre. Il abrite l’atelier Valladon-Utrillot, les jardins de Renoir, mais aussi une collection permanente composée d’œuvres des peintres qui ont fait la vie de la Butte au début du siècle. Du 18 octobre au 5 mars, le musée de Montmartre propose également une exposition sur Bernard Buffet et sur ce qui le relie au quartier de son enfance.

Si vous cherchez un musée à taille humaine, authentique et plus ou moins caché, vous êtes au bon endroit. Entre vignes et moulins, non loin de la Maison Rose et de l’auberge du Lapin Agile que célébrait notamment Blaise Cendrars dans la Prose du Transsibérien, le Musée Montmartre est un lieu de plein de surprises, mais surtout plein de charme. Rien de plus doux que de visiter cette exposition en nocturne, sous les lumières du Sacré Cœur et loin des rumeurs de la ville. Le musée est alors presque vide et la magie est à son comble.

Peintre brillant, artiste mondain, Bernard Buffet connut une gloire précoce, fut millionnaire à trente ans, mais se suicida dans la plus parfaite indifférence. Oublié par la critique pendant plus cinquante ans, il se voit cet automne consacrer trois expositions dans la capitale. Paris lève le voile sur ce génie de la peinture à la gueule d’ange. L’exposition « Bernard Buffet, intimement » n’est pas une rétrospective classique, mais une libre mise en perspective des œuvres de Bernard Buffet. Elle ne propose pas un parcours chronologique, mais une percée thématique dans les univers chers au peintre. Grâce au prêt des collectionneurs et du fils de l’artiste, le musée Montmartre a réuni plus de 150 œuvres qui dressent un portrait intime et protéiforme de Bernard Buffet. Elle évoquent son environnement personnel à travers les thèmes qui le fascinent et qui l’inspirent. On se promène ainsi dans les ruelles romantiques et cocasses du Montmartre de son enfance, dans l’univers tragique et bariolé du cirque, et parmi les élégants portraits de sa femme Annabelle. Peintures, gravures, dessins et photographies sont réunies dans cette exposition qui tracent les contours d’un Bernard Buffet à visage humain. Une hommage émouvant et inédit d’un des plus célèbres artistes au XXème siècle.

b-buffet-la-place-pigalle-1989-collection-particuliere-adagp-2
La place Pigalle, 1989
b-buffet-cuisine-1948
Cuisine, 1948
b-buffet-_-lescalier-de-latelier-des-batignolles-1956
L’escalier de l’atelier des Batignolles, 1956
b-buffet-annabel-1959
Annabel, 1959
b-buffet-_-nature-morte-au-melon-1949
Nature morte au melon, 1949


 « Bernard Buffet, Intimement »
Musée Montmartre
12 rue Cortot / 75018 Paris
18 octobre 2016 – 05 mars 2017
10h-18h, 7 jours / 7.  Nocturne le dernier jeudi de chaque mois, jusque 21h