Pablo Escobar est de retour. Après la série Narcos produite par Netflix et le film  Paradise Lost avec Benicio Del Toro, le plus célèbre traficant drogue du monde est de nouveau le sujet d’un long métrage, Escobar, réalisé par Fernando Léon de Aranora. Avec le couple star à l’affiche, Javier Bardem et Penélope Cruz. Bande Annonce.

Ce n’est un secret pour personne, Pablo Escobar fascine autant qu’il terrifie. Ce type de salaud qu’on adore détester, et étudier sous toutes les coutures. Escobar dont la bande annonce a été dévoilée ce 19 mars revient sur la relation explosive entre le trafiquant et la journaliste Virginia Vallejo, qui a enquêté sur l’homme à la tête du cartel Medellin. Il s’agit de l’adaptation inédite du livre autobiographique « Amando a Pablo, odiaba a Escobar », littéralement « J’aimais Pablo, je détestais Escobar », publié en 2007 et écrit par la journaliste elle-même. Sa passion avec l’homme mais aussi son rôle dans l’organisation et son dilemme lorsqu’il devient l’ennemi public numéro un désigné par le gouvernement américain, seront les thèmes principaux du thriller tendu qui revient sur les années de gloire de « El Patron ». Du trafic foisonnant, à son élection à la Chambre des Représentants, en passant par l’assassinat du ministre de la Justice, tout y passe.

Penélope Cuz et Javier Bardem ©Escobar

Pour interpréter cette romance hors du commun, le réalisateur espagnol Fernando Léon de Aranora – réalisateur d’Un jour Comme un Autre (A Perfect Day en anglais) – s’est entouré du couple mythique à la scène comme à la ville, Javier Bardem (pour Pablo Escobar) et Penélope Cruz (Virginia Vallejo). Si c’est la  deuxième fois que le couple latino le plus célèbre du monde partage l’affiche d’un film (après Cartel de Ridley Scott), il s’agit bien de leur première collaboration ensemble. Voilà ce qui promet une touche glamour dans un film qui nous fera découvrir un point de vue inédit des milles facettes de Pablo Escobar.

Produit par EuropaCorp et même l’acteur français Dany Boon, le film Escobar sera projeté dans les salles françaises le 18 avril prochain.

 

SHARE