Niché dans les hauteurs du quartier Mouffetard, l’Atelier Carnem est le nouveau repaire qui va faire saliver tous les amateurs de viande. Tenu par deux habitués du quartier, Alex Pucci et Luc Garnier, il propose des pièces d’exception et des vins de qualité. Une adresse particulièrement raffinée avec un seul mot d’ordre : le plaisir.

Trouver de la viande digne de ce nom n’est pas chose simple. A L’Atelier Carnem, pourtant, les carnivores peuvent êtres rassurés : la viande se conjugue avec excellence. Dans ce restaurant d’une trentaine de couverts situé dans les hauteurs du quartier latin, le choix de grammages et de morceaux est vaste. En provenance d’Australie, d’Argentine ou encore du Japon, les produits carnés proposées ont fait l’objet d’une sélection pointue. La qualité est au rendez-vous et le service est impeccable. A vos crocs !

Élégant repaire de carnivores

Lorsqu’on pénètre dans le restaurant, une alléchante odeur fumée s’échappe des cuisines. Au sol, du sable aussi fin et blanc que sur une plage caribéenne. Au plafond, d’étranges et fascinants nœuds noirs se fondent à des plantes grimpantes. La décoration est tout de bois, de matières brutes et de plantes vertes constituée. L’atmosphère est à la fois chaleureuse et cosy, entre la douceur des plages et l’élégance brute d’une cave à vin. Ouvert depuis presque trois mois, L’Atelier Carnem est l’oeuvre dAlex Pucci et de Luc Garnier, deux restaurateurs du quartier qui ont mêlé leurs talents – l’un possède une cave à vin et l’autre une crêperie- avec pour unique but « de se faire plaisir« . C’est autour de la viande et du vin qu’ils ont développé leur carte, avec une exigence de qualité et le parti-pris assumé de ne pas faire « d’entre-deux ». Les prix sont donc élevés (à partir de 26€ pour le hamburger), mais toutes les pièces sont sélectionnées pour leur chair et leur texture – et la qualité est indéniable. A déguster au BBQ ou à la plancha, leurs textures sont fondantes et leurs goûts parfumés. En accompagnement, on trouve des frites maison, une purée du chef ou des légumes à la plancha. La carte met à l’honneur des pièces de Nouvelle-Zélande (entrecôte « All black » 41€), d’Australie, d’Uruguay (noix d’entrecôte 36€) – de lointaines destinations, certes, mais choisies avec des éleveurs et des bouchers qui respectent un élevage raisonné. Enfin, Carnem propose une très belle sélection de vins étrangers et de crus français puisque telle est l’autre passion d’Alex Pucci.

Carnem
Crédits photo : Maria Spera

FullSizeRenderUne nouvelle offre de brunch

Fort de son succès et désireux de s’adapter aux envies du weekend, L’Atelier Carnem ouvre désormais ses portes le dimanche. On y propose quatre formules, de la plus classique à la plus carnivore.  Au menu : une boisson chaude, un jus (au choix) fraîchement pressé, du pain issu de la merveilleuse boulangerie Anthony Bosson, et une sélection de confitures, beurre et pâtes à tartiner maison. Dans le « Classic » (28€), on trouve, en plus des œufs brouillés (au saumon ou à la Pancetta), un demi-hamburger et sa salade de mesclun, tandis que le « Comptoir » (32€) se compose d’une assiette de dégustation de charcuterie et de fromage. Pour les plus « Healthy » (26€): on déguste un (merveilleux) assortiment sélection de légumes grillés à la plancha, un cake salé, une bruschetta croquante, des brochettes de tomate-mozzarella et une portion de tortilla aux légumes – le tout, servi sur une élégante assiette en ardoise. C’est un carnaval de couleurs et de saveurs qui se déploie dans l’assiette. Enfin, dans le « Carnem Découverte » (36€), on retrouve la touche carnassière qui fait tout le sel de l’enseigne, avec une trilogie de viandes d’exception et leur accompagnement. Si le propriétaire avoue que les prix ne ressemblent pas à ceux du quartier, on vous confirme que la qualité est au rendez-vous et qu’un détour chez Carnem pour fêter un anniversaire ou un événement particulier n’est pas sans regret. Un coup de cœur particulier pour la Riverine d’Australie : fondante, goûteuse et parfumée à souhait. Tous les brunchs sont servis avec un dessert maison – on opte pour la tarte aux fruits rouges revisitée sur lit de spéculos et le moelleux au chocolat, parfaitement équilibré et parfaitement tiède. Un paradis sur terre pour les amateurs de viande.


Infos pratiques. Atelier Carnem
5 rue du Pot-de-Fer
75005 Paris
Tél 01 72 34 56 94

Menu découverte : 35€
4 menus brunch le dimanche
Ouvert tous les jours de 18h à minuit

Carnem
Crédits photo : Maria Spera
Carnem
Crédits photo : Maria Spera
Carnem
Crédits photo : Maria Spera
Carnem
Crédits photo : Maria Spera
Carnem
Crédits photo : Maria Spera
Carnem
Crédits photo : Maria Spera
PDF24    Send article as PDF   
Un pied à Paris, l'autre à Leipzig, j'explore les territoires de la culture et de l'écriture avec malice. Grand amour pour les chapeaux, les petits-déjeuners, la poésie et les voyages en sac-à-dos. Membre de la confrérie des roux et des passionnés de musique.