Réalisatrice de documentaire pour des ONG, Anne Greffe a récemment présenté deux nouveaux documentaires solo. À travers ce travail, cette femme engagée met en avant des personnalités singulières pour tenter de faire bouger les choses.

Travaillant pour des ONG dans les droits humains et l’environnment, Anne Greffe présente cet automne deux documentaires au thème divers. D’un côté, la documentariste nous emmène découvrir le Népal pour comprendre de quelle manière vit un des pays les plus pauvres du monde. De l’autre, elle nous propose une escapade à Tours au sein d’un foyer d’accueil d’urgence condamner à fermer. Un troisième documentaire est en cours de réalisation sur le thème du racisme. Anne Greffe recherche actuellement des producteurs pour financer ce tournage.

Sur les traces de Népalais inspirants

Comment, dans l’un des états les plus pauvres du monde, des êtres humains réussissent-t’-ils à changer le destin de leur pays ? Le documentaire présente le suivi sur 4 mois de 6 personnes exceptionnelles. Ce à travers 6 domaines caractéristiques du Népal d’aujourd’hui : Enfants des rues, Hygiène et environnement, Tourisme, Droits LGBT-Transgenre, Artivisme, Traffic des jeunes filles et santé.

La lutte du foyer Albert Thomas

Le 22 décembre 2016, le tribunal de grande instance de Tours a ordonné la liquidation judiciaire d’un foyer d’accueil d’urgence avec un ordre brutal de fermeture pour le 26 décembre. Quid des 36 hommes hébergés ici ? Que vont devenir ces personnes relevant du droit commun : SDF, demandeurs d’asile, migrants, réfugiés sous protection internationale ? Un comité de soutien se constitue aussitôt, composé des ex-salariés, des migrants hébergés et de citoyens. Ils vont, malgré toutes leurs différences, s’unir pour engager un bras de fer avec la Mairie de Tours et la Préfecture d’Indre et Loire. Et ce pour que les personnes victimes de cette décision soient traitées dignement dans cette période chaotique. Un microcosme au coeur duquel nous pouvons observer bien des enjeux qui bousculent aujourd’hui notre société.

Pour plus d’information rendez-vous sur le site internet d’Anne Greffe

SHARE
Culture & Société