Amoure est au Pop Up du Label le 21 janvier

Finaliste du Prix Ricard SA Live 2016, Amoure est en concert au Pop Up du Label le 21 janvier et sort son premier EP en mars.

Originaire de Strasbourg, Amoure c’est un projet commun. Nicolas, Thibault et Julien maitrisent déjà l’univers des groupes. Ils se lancent ensemble en 2014. Les envies sont similaires. « On prend beaucoup de plaisir à jouer ensemble, on se connait depuis longtemps et ça nous tenait à cœur d’enfin se retrouver ensemble dans un groupe », explique Nicolas.

Amoure - photo 2 - Copie

Le concert du 21 janvier est leur premier concert en public. Après avoir joué dans des soirées privées, Amoure a « hâte de voir comment le show sera reçu par le public ». Davantage « concert de présentation », le concert parisien est une première rencontre avec le public. Cet échange est l’essence du groupe. « On n’est pas du genre à s’enfermer trop longtemps en studio donc on voulait jouer très vite ». Il n’y a « pas d’appréhension, plutôt beaucoup d’excitation ». « On connait déjà pas mal de monde sur Paris de part nos projets précédents justement. Là, c’est très symbolique, une concrétisation en quelque sorte ».

C’est le partage entre eux et le public qui motive Amoure. Il est alors question de créer un contact rapide avec ce public. Après ce concert, d’autres vont suivre : « il y aura une deuxième phase à la sortie de l’EP ».

Amoure - Plage artwork - Copie

Finaliste du Prix Ricard SA Live 2016, Amoure « prend les choses comme elles viennent ». « On est super heureux, on n’y croyait pas trop quand le verdict est tombé ». Cette nomination est une belle reconnaissance pour le groupe, « c’est une belle exposition pour notre musique, ça permet aux gens de nous découvrir». Leur atout, « c’est un projet sincère et simple ». « Il n’y a pas de concept ou de mise en scène ».

Amoure sort son premier EP en mars prochain. Le groupe va « essayer de tourner un maximum pour le présenter » au public. Le groupe dispose d’une « dizaine de titres en live ». L’objectif de sortir d’autres titres est là. « On va essayer d’enregistrer le reste dans la foulée ». Le but est également d’avoir un label et un tourneur. Côté composition, ils composent ensemble et répètent, « à l’ancienne ». « On enregistre des démos maison où les arrangements interviennent, des claviers, des chœurs. On passe au studio pour enregistrer nos idées proprement ». « Tout part de notre local de répète : lumière tamisées, lampes de chevet. Et on joue le même riff pendant 30 minutes ».

en.pdf24.org    Send article as PDF