De la rue, cette nouvelle adresse attire l’œil, par la clarté de sa vitrine, mais aussi par le menu. Entre deux restaurants chics et un attrape-touriste, les hauteurs montmartroises accueillent un nouveau repaire pour amoureux du tartare. Des recettes originales signées du chef Mikhael Bokobza, épaulé de sa comparse en cuisine, Alix Guilmoto. Les noms de ce joli couple ont logiquement donné celui ce lieu ouvert tout récemment, étape sédentaire après le succès de leur restaurant éphémère mettait à l’honneur le tartare.

Le couple a ainsi décidé de poser ses valises pour aller au bout du concept et multiplier les propositions. Amour du produit et juste prix sont les mots d’ordre du couple, qui veulent faire découvrir des produits exceptionnels à leurs clients, en misant avant tout sur l’agriculture biologique.

16832002_1423359674404155_7174080953544091159_n
La jolie salle qui donne envie de manger de s’attabler avec les copains. Crédits visuel : Alix et Mika

Tartares qui déboîtent et tapas qui tabassent

Les entrées donnent le ton, avec des produits d’une grande qualité, des saveurs équilibrées et parfaitement maîtrisées.

La burrata accompagnée de mâches et tomates confites est un sans faute pour une entrée printanière. L’assaisonnement est bien relevé et la tomate apporte son acidité et ses notes sucrées au crémeux de la Burrata. De son côté, l’œuf parfait qui porte bien son nom. Cuit à 63,5 degrés pendant une heure, cette sphère bien jaune est une petite tuerie, avec sa texture exceptionnelle et sa douce crème de truffe.

L’œuf parfait et sa douce crème de truffe, une entrée/tapas qui porte bien son nom. Crédits visuels : Alix et Mika
L’œuf parfait et sa douce crème de truffe, une entrée/tapas qui porte bien son nom. Crédits visuels : Alix et Mika
On entre dans le vif du sujet avec la sélection de 4 tartares proposée dans le menu dégustation. Côté poisson, vous avez le choix entre le thon Romesco et sa sauce relevée par les piquillos, et le Saumon Poke, notre coup de cœur ! Cette réécriture du sashimi est un délice, bien revisité par l’ail, les graines de pavot et la sauce soja.
Pour les puristes, on n’oublie pas la viande. Le classique tartare de bœuf devient ici croustillant. Légèrement revisité avec le chorizo et les petites frites croquantes, qui se mêlent bien aux câpres et au bœuf! Dernier membre de ce quatuor réussi, le Veau jardinier se révèle surprenant et savoureux, avec une viande dense et des légumes bien croquants. A 21 euros, ce joli bal est définitivement un rapport qualité prix imbattable.
Crédits visuels : Alix et Mika
Crédits visuels : Alix et Mika

Autour des tartares, du bon du frais et du bio

Pour accompagner ces mets carnassiers, on reste inventif : frites croustillantes cuites dans la graisse de canard, tartare de légumes chaud qui vous réconciliera avec la jardinière de votre enfance, ou un Umami mêlant pickles de légumes et riz. Le risotto proposé à la carte se démarque par son originalité, relevé de zestes de citron vert qui réveille le grain de riz.
Côté vin, un petit coup de cœur à absolument commander : l’Amour de fruit, un Côte du Rhône fruité et léger qui s’associe aussi bien aux viandes qu’aux poissons.
Crédits visuels : Claire Gervais
Crédits visuels : Claire Gervais
Si vous êtes amateurs de sucré, la maison mise aussi sur le fait maison. Le gâteau au chocolat (tellement bon!) est une recette de la tante d’Alix qui a décidément un goût de trop peu. La panna cotta au citron vert est quant à elle douce et crémeuse, avec une pointe d’acidité . Ce met léger et frais ravira même ceux qui ne courent pas après les desserts.
Vous l’aurez bien compris : Alix et Mika est un vrai coup de coeur, et risque bien de devenir votre nouveau repaire pour vos envies de bonne chair !
– –
Alix et Mika
37, rue Lamarck
75018 Paris