Ainsi soit-il, le nouveau clip de Holybrune, annonce son nouvel EP à paraître en septembre prochain. Elle s’y présente comme une femme décomplexée et audacieuse, incarnant le renouveau du RnB français.

Elle se décrit comme une chanteuse de NeoRnB. Le RnB a toujours été un genre musical représenté par des femmes qui s’assument, à l’image de la féministe des années 2000, mené par les grandes chanteuses américaines telles que Beyoncé ou Alicia Keys. Le Neo marque le renouveau du genre, avec actuellement FKA Twigs, MIA, Santigold… Il se pourrait que Holybrune devienne une des ambassadrices de cette renaissance française.

Elle est hybride, aussi bien dans ses influences que dans son expression artistique. Féminine et underground, sa polyvalence amène au genre une forte diversité. Si elle puise son inspiration tant chez une Aretha Franklin que chez une Christine and the Queens, sa voix revient toujours au RnB, par sa manière de poser sa vibe et de s’arrondir autour des notes.

https://www.youtube.com/watch?v=DlNSuktqm-w

Si dès ses premiers titres et clips, elle a su s’entourer d’une équipe fidèle, et que l’on ressentait déjà sa personnalité atypique, les derniers sont plus aboutis. Elle a toujours porté attention à l’esthétique de ses clips et d’elle-même. Ils illustrent chacun une facette de la personnalité de la chanteuse. Ses influences variées diversifient sa musique (notes japonaises pour Tokyo, musique électronique pour Baignade, production trap/hip-hop et chant à couleurs orientales pour Ainsi soit-il)

Ainsi soit-il : de tous ses titres, il semble être le plus abouti. Si elle a d’abord collaboré avec le producteur Dabeull, désormais c’est avec Les Autres. Elle a également franchi une étape avec son réalisateur SDJ. Ils doivent à présent réellement connaître leur personnalité et leurs envies artistiques, ce qui promet une plus grande cohésion.

Le cadrage et le choix de mettre le clip en noir et blanc nous donnent deux sentiments paradoxaux. D’abord cette impression de se replonger dans le siècle dernier, mais également, par sa qualité, d’avoir une image moderne et une esthétique élégante. Holybrune gagne encore en élégance en dénudant sa voix des nombreux artifices que l’on trouve dans ses titres précédents. Globalement, le clip et le morceau donnent l’impression d’être plus travaillés.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here