« Ah ! Ça ira .. » rengaine révolutionnaire française historique apparue en 1790, est le titre du nouveau roman de Denis Lachaud. Le parti pris du titre n’est ni anodin ni innocent, et l’auteur signe ici un roman d’anticipation sincèrement actuel.

Un matin de 2016, Antoine, nom de code Saint-Just, prend une grande décision, qui va impacter toute sa vie. Il choisit l’action violente, et voit sa vie basculer. En conséquence, il passe 21 ans en prison, soutenu par sa seule volonté, et par sa fille, Rosa. En sortant il débarque dans un monde qu’il ne reconnaît pas, contre lequel il a lutté toute sa jeunesse. Il doit alors vivre dans une France où la fracture sociale est omniprésente, les loyers sont inabordables et le chômage et les inégalités guettent une société dont la dernière dignité, accordée aux employés, est le salaire minimum. C’est aussi un pays qui, comme toute l’Europe, est en proie à ses questions d’immigration, et tend vers les solutions extrêmes.

Mais ce monde-là n’est plus celui de l’action violente et terroriste, mais plutôt celui des revendications pacifiques. Les descendants d’Antoine, en premier lieu sa fille, choisissent l’action non-violente en se jouant des codes de cette nouvelle société. Nouvelle société, qu’à travers les yeux d’Antoine, écarté du monde pendant 20 ans, nous découvrons pour la première fois.

Se projetant dans le futur l’auteur de « Ah ! Ça ira … » nous fait réfléchir sur la dérive d’une société ultra-libérale. Projection à court terme, le monde de Lachaud est écartelé entre nouveautés du futur et questions qui nous sont contemporaines. Il nous offre alors des voix de réflexions sur les nouvelles formes d’engagement politique et d’action publique, face à une dérive autoritaire certaine.

Plus qu’un roman, le nouveau livre de Denis Lachaud se rapproche de l’essai et de la réflexion sociologique. A noter également un très beau passage sur les années d’emprisonnement et d’isolement d’Antoine, qui montre le tiraillement de l’être humain pour ne pas perdre son humanité dans un tel environnement.

Ah! ça ira…, Denis Lachaud, Actes Sud, 432 pages, 21,80 euros

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here