Cette semaine, c’est les vacances (enfin pour certains!). Alors on vous a concocté un petit programme assez sympa, pour profiter de ces premiers beaux jours (enfin), à Paris. Et, qui a dit qu’on ne pouvait pas, la même semaine, aller voir une expo autour du café, s’acheter notre première oeuvre d’art et faire de l’escalade? Voici les bons plans parisiens de la semaine !

1/ On prend l’air au Café Altitude

Jusqu’au 8 avril, le Café A prend des allures de station de ski et se transforme en Café Altitude. Au programme ? Télécabines et télésièges pour se poser, atelier DIY pour réaliser ses propres cocktails à base de Zubrowka Biala, raclettes et sapins enneigés. Les 16 mars et 8 avril, venez aussi profiter d’un DJ set endiablé dans la chapelle !

Café Altitude – 148 rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris

La montagne (à Paris) ça me gagne ! 🎿☕️#cafealtitude #cafea #montagne #paris #oeufs

Une publication partagée par Poleen (@poleen) le

2/ On achète sa première oeuvre d’art 

Si vous voulez acquérir votre première oeuvre d’art, direction le Grand salon d’Art Abordable. du 17 au 19 février, durant trois jours, 40 artistes seront présents à la Bellevilloise pour présenter leur travail et vendre leurs créations. De 50 à 500 euros, assez abordable pour une première oeuvre à installer chez soi !

Grand Salon d’Art Abordable – La Bellevilloise – 19/21 rue Boyer, 75020 Paris – 5 euros, gratuit pour les -14 ans

#art #salonartabordable #exhibition #paris #2014 #stand #weekend #summer

Une publication partagée par Raïssa KP (@raissakp.artist) le

3/ On prend un Double Shot 

Jusqu’au 3 avril, l’exposition Double Shot propose un double regard sur le café. De la boisson dans notre tasse au produit organique, la café n’aura plus de secrets pour vous. De la France au Guatemala, les photographies de Clément Halborn et celles des autres étudiants de la Fototeca illustrent parfaitement ce double shot !

La Caféothèque – Double shot – 52 rue de l’hôtel de ville, 75004 Paris – Entrée libre

4/ On s’échappe à l’Opéra Garnier

Inspiré du roman de Jonathan Safran Foer, « Tree of Codes » débarque sur la scène de l’Opéra Garnier. Le ballet d’une heure quinze créer l’union éphémère entre les danseurs du ballet de l’Opéra de Paris et de la Company Wayne McGregor, mais aussi le plasticien Olafur Eliasson et la jeune britannique Jamie XX. Un mélange fantastique.

Tree of Codes – Opéra Garnier – 8 rue scribe, 75009 Paris – Jusqu’au 23 février – De 10 à 110 euros

5/ On se met à l’escalade

Après avoir ouvert deux salles dans la région parisienne, Arkose s’installe maintenant dans Paris intra-muros. C’est dans le 20ème arrondissement de Paris, dans le quartier de Nation, que la toute première salle de blocs d’escalade vient d’ouvrir. D’une surface de 1 000 m2, l’espace dispose de plus de 200 blocs. De quoi bien s’amuser.

Arkose Paris Nation – 35 rue des Grands Champs, 75020 Paris – Entre 8 et 14 euros

6/ On oublie tout à la Peacock

Toujours bouillant. La Peacock revient cet hiver et déploie sa parure les 17 et 18 février. L’un des plus grands festival parisien des cultures électroniques risque de réchauffer les températures. 2 nuits hors du temps, on ne dit pas non !

The peacock society – Parc Floral de Paris – 44 euros la nuit – en vente ici

7/ On fait voler son drone à Longchamp

Faire voler son drone à Paris, c’est maintenant possible. A la suite du Paris Drone festival, la Mairie de Paris a annoncé l’ouverture de zones de vol contrôlées, au Parc de la Vilette et à l’Hippodrome de Longchamp. Une fois par mois, il est alors possible de faire voler son propre drone, le tout accompagné de conseils de moniteurs expérimentés. Prochaine session le 19 février prochain.

Hippodrome de Longchamp – 2 routes des tribunes, 75016 Paris – 5 euros le vol d’une heure – inscription en ligne

Coldest morning/riding. Layers to the max.. #-5

Une publication partagée par Nicolas Duchemin (@nicolas.duchemin) le