Cette 35ème édition, placée sous le thème de la tolérance et du partage, porte du 18 au 25 juin les espoirs du gouvernement de voir s’apaiser les tensions et les divisions actuelles. Une semaine pleine d’enjeux et de musique.

Suite aux événements advenus depuis la dernière édition, cette année la Fête de la musique se veut « plus forte que… ». Avec une moyenne de 6 millions de spectateurs par an, la manifestation annuelle qui marque l’arrivée de l’été est l’occasion rêvée de réunir les Français. Il s’agit d’oublier attentats, lois sociales, désordres climatiques et autres sujets sensibles pour vivre un moment de partage avec des styles musicaux, des musiciens et des spectateurs venus de tout horizon. Pour symboliser ce désir de tolérance et de mélange des cultures, le gouvernement a cette année fait appel à l’artiste Combo pour réaliser l’affiche de la 35ème édition, connu notamment pour La Vénus de Clichy ou Coexist.

A la différence des éditions antérieures, la Fête de la musique est cette année programmée du 18 au  25 juin compte tenu de l’Euro 2016. Parmi les événements attendus au sein de la capitale, on compte notamment le concert, les 18 et 19, de Jeanne Added, Youssoupha et Imparfaits au Parc Raspail de Cahors, triple plateau rock, rap et et électro-pop. Le  plus attendu reste en revanche celui co-organisé par Deezer et la Mairie de Paris place de la République et qui réunira entre autres Skip the Use, Marina Kaye, Zara Larsson et les Lauréats du prix Deezer 2015. L’orchestre de Paris se trouvera lui au Louvre le mardi 21 et mercredi 22. Dans la banlieue, ZAZ et MB14 joueront à Epinay sur Seine. En province, nous retiendrons surtout le concert de France 2, qui sera rediffusé en direct de Nice.

Enfin, pour les curieux et promeneurs parisiens qui ne visent pas un lieu ou un artiste en particulier, on vous conseille de déambuler dans les jardins du Palais royal ou sur les quais de Seine, de passer sur l’île de la Cité,  d’aller faire un tour du côté des places de la Bastille, Denfert-Rochereau, sans oublier bien sûr le Champs-de-Mars. Les instituts comme l’Institut du monde Arabe offrent également la possibilité de découvrir des sonorités étrangères. N’oubliez pas, la Fête de la musique est avant tout l’occasion de s’ouvrir à de nouveaux genres musicaux et de découvrir de nouveaux talents en déambulant dans les rues de votre ville.

En ce qui concerne le transport, l’Etat facilitera de nouveau l’accès aux manifestations de la capitale grâce à la mise en place d’une réduction : un ticket spécial Fête de la Musique à 3 euros qui permettra de voyager en illimité dans toute l’île-de-France dès 17 heures le mardi 21 juin jusqu’au lendemain matin, 7 heures.

Pour plus d’infos et pour retrouver le programme concernant toute la France, rendez-vous sur le site du ministère de la culture et de la communication.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here