Dimanche 17 juillet, Spencer Tunick a rassemblé 100 femmes nues à Cleveland. Une manière de protester contre l’attitude du « Grand Old Party » à l’égard de Donald Trump.

Fin juin, le photographe américain faisait poser plus de 6.000 personnes nues face au Parlement de Colombie, à Bogota pour diffuser un message de paix. Cette fois-ci la séance photo se déroulait non loin de la Convention républicaine. Une manière d’interpeller le « Grand Old Party » sur Donald Trump, son candidat à la Maison-Blanche ouvertement sexiste.

Que ce soit face à sa concurrente démocrate Hillary Clinton ou avec les femmes journalistes, le magnat de l’immobilier n’en n’est pas à son coup d’essai en terme de sexisme. Plusieurs fois, il s’est montré virulent notamment face à Megyn Kelly, journaliste vedette de la chaîne Fox News en faisant allusion à ses menstruations.

C’est donc miroir en main, que ces 100 femmes en tenue d’Eve ont posé devant l’objectif du photographe Spencer Tunick.

SHARE
Ici pour vous parler de culture (musique, ciné, théâtre...), mais aussi de mes rencontres avec les autres cultures.